Skip to content

La protection de la ceinture de verdure

La ceinture de verdure de l’Ontario 

Établie en 2005, la ceinture de verdure vise la protection d’espaces verts, de terres agricoles, de collectivités, de forêts, de milieux humides et de bassins hydrologiques de la région élargie du Golden Horseshoe de l’Ontario.

Elle contribue également à préserver le patrimoine culturel de la région et à soutenir toute une gamme d’activités récréatives et touristiques.

La ceinture de verdure englobe présentement plus de deux millions d’acres de terres protégées par le Plan d’aménagement de l’escarpement du Niagara, le Plan de conservation de la moraine d’Oak Ridges et le Plan de la ceinture de verdure.

Elle s’étend sur 325 km depuis l’extrémité est de la moraine d’Oak Ridges, près du lac Rice, à l’est, jusqu’à la rivière Niagara à l’ouest. 

Le Plan de la ceinture de verdure, le Plan de conservation de la moraine d’Oak Ridges et le Plan d’aménagement de l’escarpement du Niagara, ainsi que le Plan de croissance de la région élargie du Golden Horseshoe constituent quatre plans d’aménagement du territoire qui visent à protéger l’environnement naturel et à déterminer les axes et les modes de croissance de la région. Des plans révisés sont entrés en vigueur en 2017.

Plan de la ceinture de verdure et Plan de conservation de la moraine d’Oak Ridges (2017)





  • La ceinture de verdure – Renseignements généraux
    • Renseignements supplémentaires sur la ceinture de verdure, dont le Conseil de la ceinture de verdure, les Critères d’expansion de la ceinture de verdure (2008), les Indicateurs de rendement pour le Plan de la ceinture de verdure, le Document technique sur la ceinture de verdure, le Plan de la ceinture de verdure et les cartes (2005)

  • La moraine d’Oak Ridges – Renseignements généraux
    • Renseignements supplémentaires sur la moraine d’Oak Ridges, dont les fiches techniques pour le Plan de conservation de la moraine d’Oak Ridges, le Plan de conservation de la moraine d’Oak Ridges et les cartes (2002).