Skip to content
Vous étes ici > Accueil > Votre ministère > Le Code du bâtiment > Appels et approbations > Commission d’évaluation des matériaux de construction > Documents de responsabilisation de la Commission d’évaluation des matériaux de construction. > Plan d’activités 2017-2020 > ÉVALUATION DES RISQUES

Suivez-nous

ÉVALUATION DES RISQUES

Envoyer cette page par courriel

ÉVALUATION DES RISQUES

En fonction de l’orientation stratégique et des objectifs de la Commission, les trois risques suivants ont été repérés.

La Commission a établi des stratégies d’atténuation, y compris des plans d’urgence, des mesures d’atténuation et une surveillance au besoin dans le cadre de protocoles de gestion prudente des risques. À l’heure actuelle, la Commission a besoin de ressources supplémentaires pour atténuer ces risques. La Commission entend effectuer la planification nécessaire pour résoudre ces problèmes.

Voici la matrice des impacts et des probabilités qui a servi à l’évaluation :

GRILLE D’ÉVALUATION DES RISQUES

La matrice des impacts et des probabilités

Risque no 1 : Manque de transfert des connaissances ou de planification de la relève nuisant à la rapidité et à la qualité

Problème :

Dans les années passées, le chevauchement insuffisant du mandat des membres sortants et de celui des nouveaux membres a ralenti le traitement des demandes. En effet, les nouveaux membres ne connaissent pas bien les processus de la Commission, ce qui cause des retards de traitement. Il est important qu’ils se familiarisent avec les anciennes demandes et les processus de la Commission, et le chevauchement insuffisant des mandats des membres nuit à la qualité et à la rapidité du travail.

Probabilité : FAIBLE

Le mandat d’aucun membre actuel de la Commission n’atteindra la limite maximale de dix ans au cours des trois exercices financiers visés par le présent plan.

Impact : FAIBLE

Sept nouveaux membres ont été nommés à la Commission en novembre/décembre 2016. Cinq membres chevronnés seront en mesure de leur fournir du mentorat.

Ce risque étant réduit à une FAIBLE probabilité et un FAIBLE impact, la Commission pourra le tolérer et continuera d’en faire le suivi.

Risque no 2 : Manque d’expertise chez les membres

Problème :

La Commission doit s’assurer d’avoir suffisamment de membres ayant les compétences et les connaissances appropriées.

Probabilité : FAIBLE

La Commission fonctionne de façon optimale lorsqu’elle compte de 14 à 16 membres, y compris le président et le vice-président. Elle a actuellement de 12 membres, soit un nombre adéquat pour lui permettre de s’acquitter de son mandat. Néanmoins, il serait souhaitable qu’elle ait trois membres additionnels, dont l’un spécialisé en systèmes d’égouts sur place et un autre en plomberie/CVCA.

Impact : FAIBLE

La Commission a actuellement de 12 membres, soit un nombre adéquat pour lui permettre de s’acquitter de son mandat.

Ce risque étant réduit à une FAIBLE probabilité et un FAIBLE impact, la Commission pourra le tolérer et continuera d’en faire le suivi.