Skip to content
You are here > Accueil > Votre ministère > Administration locale > Ressources pour les municipalités > Outils de budgétisation municipale et de planification financière à long terme > Associer la collectivité à la planification financière à long terme

Follow us

Associer la collectivité à la planification financière à long terme

Email this page

Découvrez les avantages de la participation du public, apprenez pourquoi il s’agit d’un élément important du processus de planification financière à long terme et obtenez des conseils sur la façon d’associer le public aux questions relatives aux finances municipales.

AVANTAGES DE LA PARTICIPATION DU PUBLIC

En offrant au public des occasions de donner son avis sur les questions et décisions importantes, votre municipalité peut :

  • encourager le dialogue en permettant aux résidents de mieux comprendre les complexités des enjeux locaux, éclairer les décisions municipales et renforcer le soutien du public;

  • trouver des solutions qui répondent aux préoccupations du public au moyen d’une gestion efficace des problèmes et des conflits;

  • créer un sentiment de fierté communautaire à l’aide d’activités de mobilisation qui aident à aligner les buts et objectifs de la municipalité sur ceux du public et des organismes locaux;

  • améliorer la confiance du public en reconnaissant la valeur des points de vue et de l’expertise de chaque membre de la collectivité.

CONSEILS POUR ASSOCIER LE PUBLIC À LA PLANIFICATION FINANCIÈRE À LONG TERME

Associer la collectivité à la planification financière à long terme peut contribuer à renforcer le soutien au plan financier à long terme de votre municipalité.

Pour aider le public à comprendre les questions liées aux finances municipales, il est important de le faire participer à un stade précoce du processus décisionnel et de gagner peu à peu son soutien. Une municipalité pourrait par exemple solliciter les commentaires du public dès que le conseil a reçu le projet de budget élaboré par le personnel, plutôt que vers la fin du cycle budgétaire, une fois les décisions finalisées. Une participation précoce peut contribuer à éclairer les discussions et les débats du conseil sur les questions budgétaires.

Voici quelques conseils sur la façon de mobiliser les résidents et de rallier leur soutien :

Utilisation des outils en ligne

Il existe différentes techniques de participation en ligne que les autorités locales peuvent utiliser pour solliciter les commentaires du public. Ainsi, une approche de la participation du public « à canaux multiples » peut aider une municipalité à joindre des personnes qui ne sont généralement pas impliquées dans les processus décisionnels du gouvernement local1 .

Sites Web

Les sites Web peuvent rendre l’information plus visible et plus accessible, et permettre au personnel d’effectuer des changements de manière efficace.

La cité de Brantford affiche sur son site Web une ventilation de son budget annuel, accompagnée d’une explication de la façon dont est alloué chaque cent d’un dollar d’impôt ainsi que de détails sur le budget, par service.

Publier des documents en ligne

Communiquer de l’information sur les activités du gouvernement est un aspect clé de la participation du public. Publier en ligne l’ordre du jour et le compte rendu des réunions ou offrir des webinaires ou des vidéoconférences peut rendre le processus décisionnel plus visible pour le public.

La cité de Kingston tient une archive en ligne contenant ses budgets et états financiers vérifiés précédents, ainsi que de l’information sur ses mesures de rendement.

Utiliser des lettres d’information, blogues et/ou réseaux sociaux

Utiliser des plateformes multiples permet d’informer les résidents des événements, propositions, réunions et ateliers.

La cité de Toronto utilise Twitter, Facebook, YouTube, Flickr, Instagram, Pinterest, LinkedIn et des blogues pour communiquer avec les résidents de la ville.

Utiliser les technologies émergentes

En plus des outils de participation en ligne traditionnels, une municipalité peut tirer parti de nombreuses technologies émergentes en vue d’élargir la participation. Les données ouvertes, les applications mobiles et les technologies vidéo sont peu à peu en train de devenir des options viables pour mobiliser le public. 

La cité de Timmins a élaboré un calculateur de l’impôt foncier municipal qui permet d’évaluer le montant total de l’impôt foncier dû en fonction de la valeur d’évaluation totale saisie par l’utilisateur. Son site Web indique aussi comment le montant des taxes perçues sera réparti entre les services et les conseils, ainsi qu'à des fins d’éducation.

Solliciter des commentaires

En complément des réunions, consultations et ateliers publics, les sondages en ligne peuvent être très utiles pour recueillir les avis du public.

La cité de Thunder Bay utilise un questionnaire en ligne pour savoir comment ses résidents utilisent Boulevard Lake Dam and Park, qui a besoin de réparations et de travaux de réaménagement.

Filtrer les réponses à un sondage

Il importe de s’assurer qu’un sondage municipal reflète les opinions des membres de la collectivité. Voici quelques conseils pour veiller à ce que les personnes qui répondent au sondage vivent dans la collectivité ou en utilisent les services :

  • Exiger que les utilisateurs s’inscrivent avant de publier des commentaires sur le site Web
  • Définir l’adresse comme un champ obligatoire dans le formulaire d’inscription
  • Cartographier les réponses par sphère de compétence sans identifier les répondants
  • Utiliser des outils d’analyse pour filtrer les commentaires et rendre l’information accessible au public.

La cité de Waterloo a créé EngageWaterloo, un forum en ligne qui invite les citoyens à donner leur avis sur les questions d’actualité touchant la municipalité. Les réponses au questionnaire sont rendues publiques, ainsi que l’âge, le sexe, le lieu et la fréquence de participation des répondants.

Budgétisation participative

La budgétisation participative est un outil de participation du public qui permet aux citoyens de discuter des processus financiers et budgétaires de la municipalité et de délibérer sur des questions liées aux finances municipales, y compris la répartition des ressources publiques, l’établissement des priorités en matière de services et le suivi des dépenses publiques. Cependant, ceci n’implique pas nécessairement que le public sera invité à diriger les processus décisionnels ou à y participer. Au minimum, la budgétisation participative comprend une discussion publique et constructive des questions budgétaires. La budgétisation participative peut même signifier que des membres du public font des recommandations sur la façon d’allouer une certaine partie du budget de la municipalité.

Depuis 1999, par exemple, les résidents de Guelph ont eu recours à la budgétisation participative pour allouer une petite partie du budget de la ville. Des groupes de quartier partagent et redistribuent les ressources pour appuyer des projets communautaires locaux comme des programmes récréatifs, des services à la jeunesse et l’amélioration physique d’installations communautaires.

En invitant le public à prendre part à une discussion, la budgétisation participative peut aider à faire mieux comprendre au public que la municipalité dispose d’un budget limité et apporter un début de réponse aux questions relatives à l’affectation de ces ressources limitées. Ceci peut également contribuer à soutenir l’exercice de la démocratie en faisant participer le public au processus décisionnel et en renforçant la transparence du gouvernement local.

Le processus de délégation

Dans le cadre du processus de délégation, les organismes ou les membres du public doivent préparer une présentation au conseil et exprimer leurs points de vue en personne lors d’une réunion du conseil. Si ce processus a généralement servi de forum permettant au public de donner son avis sur les plans financiers à long terme des municipalités, et s’il est peut-être le plus connu des moyens de communication entre le public et la municipalité, ce n’est pas le moyen le plus accessible, inclusif ou pratique pour le public.

RENFORCER LA CONFIANCE DU PUBLIC

Faire preuve de responsabilisation et de transparence est la clé d’une participation efficace du public. Ceci renforce la confiance des résidents à l’égard de leur gouvernement. Les gouvernements locaux peuvent conforter cette confiance en communiquant la façon dont sont investis les deniers publics et en montrant que ces investissements ont été réalisés de manière stratégique. Les études indiquent que cela peut contribuer à renforcer la confiance du public dans la prise de décisions, y compris les décisions sur les dépenses et les investissements.

La cité de Perth organise tous les ans une soirée « fiche de rendement » ouverte au public. Le maire et les responsables des services municipaux rendent compte de leurs principales réalisations de l’année, présentent les buts et objectifs clés de l’année à venir et montrent comment ils appuient le plan stratégique de la collectivité. Cette soirée annuelle vise à garantir la transparence, à améliorer la communication et à rendre le personnel municipal responsable du respect du plan stratégique, des buts et objectifs, des résultats budgétaires et de l’examen des résultats.

RÉSUMÉ :

  • Les possibilités de participation du public peuvent favoriser le dialogue entre le public et le conseil municipal, mener à des solutions soutenues par la collectivité et contribuer au développement d’un sentiment de fierté communautaire et de confiance du public.
  • Pour aider le public à mieux comprendre et apprécier une question, il est important de le faire participer à un stade précoce du processus décisionnel et de gagner peu à peu son soutien.
  • Les outils de participation en ligne peuvent réduire les obstacles à la mobilisation et permettre de joindre les personnes qui ne participent pas.
  • La responsabilisation et la transparence sont essentielles à une participation efficace du public.

1On peut en apprendre davantage sur les outils de participation en ligne en consultant le guide intitulé « Online Engagement Guide », élaboré par l’Institute for Local Government. Le Guide est affiché à l’adresse http://www.ca-ilg.org/online-engagement-guide (en anglais seulement).