Skip to content

Norme supplémentaire SB-12 relative à l’efficacité énergétique des maisons modifiée le 7 juillet 2016.

Principales modifications :

La norme supplémentaire SB-12 (« SB-12 ») aide les intervenants à respecter les exigences du Code du bâtiment relatives à l’efficacité énergétique des maisons entrées en vigueur le 1er janvier 2017.

Principales modifications :

  • Nouveaux ensembles prescriptifs de conformité permettant d’améliorer d’au moins 15 % l’efficacité énergétique par rapport aux ensembles actuels, grâce à l’utilisation de produits et d’ensembles de construction plus performants sur le plan énergétique, notamment les produits d’isolation, les fenêtres, les chaudières et les chauffe-eau. Par exemple, la plupart de ces ensembles prescriptifs prévoient une « isolation continue ».
  • Nombre moindre d’ensembles prescriptifs de conformité, ce qui réduit le risque de redondance et simplifie globalement la conception et l’exécution. Par exemple, 6 ensembles de conformité, au lieu de 13, comprennent maintenant le tableau avec les chaudières à gaz les plus performants dans la zone 1.
  • Installation obligatoire d’un récupérateur de chaleur des eaux d’écoulement pour tous les ensembles prescriptifs de conformité, s’il y a suffisamment d’espace pour leur installation. Exemple d’exemption : situation où il n’y a pas d’étages sous les douches.
  • Ventilateurs-récupérateurs de chaleur ou d’énergie obligatoires dans tous les ensembles pour préserver la qualité de l’air intérieur, les maisons étant de plus en plus « étanches à l’air ».
  • Possibilité d’utiliser le coefficient U de transmission thermique, la valeur RSI effective ou la valeur RSI nominale pour les ensembles opaques afin de laisser davantage de latitude dans le choix de différentes combinaisons de composants. L’annexe de la SB-12 contient des explications complémentaires sur la méthode de calcul des valeurs efficaces.
  • Crédits accordés pour la réduction des fuites d’air afin d’améliorer la conservation de l’énergie, pour les constructeurs qui choisissent de suivre cette approche. Lorsque des crédits sont demandés pour la réduction des fuites d’air, les résultats d’un essai de mesure de fuites d’air doivent être mis à la disposition de l’agent du service du bâtiment.
  • Exceptions prévues pour les portes extérieures et un nombre limité de fenêtres décoratives.
  • Plus grande souplesse dans le choix des fenêtres en fonction de leur coefficient de gain solaire.
  • Tableau récapitulatif pour la méthode de performance afin de clarifier les exigences et de fournir plus de détails sur le bâtiment de référence et les bâtiments proposés.
  • Révision des taux de fuite d’air du bâtiment de référence afin d’encourager l’exécution d’essais et l’amélioration de l’étanchéité à l’air.
  • Précisions pour accorder des crédits pour l’utilisation d’énergies renouvelables, de systèmes de ventilation spécialisés et d’une plus grande variété de types d’équipement CVCA.
  • Options de conception fondées sur EnergyStar® ou R2000® comme méthode de conformité acceptable.
  • D’autres modifications d’ordre rédactionnel, clarifications et nouvelles notes d’annexe.

La norme supplémentaire révisée SB-12 (dans sa version modifiée du 7 juillet 2016) (en anglais seulement).