Skip to content
Vous étes ici > Accueil > Votre ministère > Logement > Mise à jour de la Stratégie ontarienne à long terme de logement abordable > Renforcer le système de logement avec services de soutien de l’Ontario

Suivez-nous

Renforcer le système de logement avec services de soutien de l’Ontario

Envoyer cette page par courriel

À l’appui de la mise à jour de sa Stratégie à long terme de logement abordable, le gouvernement procède à une transformation du système ontarien de logement avec services de soutien, afin d’aider les personnes qui en ont besoin à obtenir le logement et les soutiens qu’il leur faut, au bon moment et au bon endroit.

Le système de logement avec services de soutien aide un vaste éventail d’Ontariennes et d’Ontariens ayant des besoins complexes : personnes âgées, personnes ayant des problèmes de santé mentale et/ou des problèmes de dépendance, personnes ayant une déficience intellectuelle, survivantes de violence familiale, jeunes à risque et autres personnes pouvant avoir besoin de soutiens supplémentaires. Un système robuste de logement avec services de soutien est capital pour que chacun puisse avoir un chez-soi convenable et abordable.

Nouveautés

Investissements

Pour appuyer l’objectif de mettre fin à l’itinérance chronique d’ici à 2025, l’Ontario augmente le montant des fonds de fonctionnement consacrés aux allocations de logement et aux services de soutien qui avait été précédemment annoncé, pour le porter à 100 millions de dollars par an à compter de 2019-2020. Ainsi, l’investissement total, à partir de 2017, atteindra 200 millions de dollars en 2019-2020, et permettra d’aider jusqu’à 6 000 familles et particuliers.

Cet investissement vise avant tout quatre catégories prioritaires : les jeunes, les Autochtones, l’itinérance chronique et l’itinérance suivant la transition hors d’établissements ou de réseaux de services financés par la province, tels que les prisons et les hôpitaux.

Dans le cadre de ce programme, le gouvernement a également annoncé un investissement ciblant spécifiquement la réduction de l’itinérance chez les Autochtones. Les Autochtones sont sensiblement surreprésentés parmi les sans-abri et affichent des taux de besoin de logement plus élevés que la population ontarienne non autochtone. La province investit 20 millions de dollars en fonds de fonctionnement au cours des deux prochaines années afin d’améliorer l’accès des Autochtones à des logements avec services de soutien, et portera ce financement à 20 millions de dollars par an d’ici à 2019-2020.

Transformation

L’Ontario procède de diverses façons à la transformation de son système de logement avec services de soutien.

Cadre stratégique du logement avec services de soutien

Le Cadre stratégique du logement avec services de soutien servira à orienter les améliorations des programmes provinciaux et locaux et à appuyer la coordination entre les secteurs, afin de faciliter l’accès des personnes qui en ont besoin à l’aide au logement et aux services de soutien appropriés. Le Cadre stratégique établit aussi les fondements pour de nouveaux investissements dans le logement avec services de soutien qui permettront de s’assurer que les programmes répondent aux besoins individuels des personnes et favorisent l’inclusion sociale et économique. Le Cadre a été élaboré à l’issue d’un processus de collaboration interministérielle (ministère du Logement, ministère de la Santé et des Soins de longue durée, ministère des Services sociaux et communautaires, ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse) et avec la participation de personnes vivant dans des logements avec services de soutien et un large éventail d’autres intervenants.

Guide des meilleures pratiques

Le Guide des meilleures pratiques est un document d’accompagnement du Cadre stratégique du logement avec services de soutien qui sensibilise les personnes vivant dans ce type de logement aux meilleures pratiques, et qui aide les fournisseurs de logement et de services à améliorer la prestation des services et à favoriser l’obtention de meilleurs résultats pour les personnes concernées.

Accès amélioré

L’Ontario s’efforcera d’améliorer l’accès aux programmes de logement avec services de soutien et de mieux faire connaître les programmes et services liés au logement et à l’itinérance.

Modernisation du Programme des foyers de soins spéciaux

Pour mieux répondre aux besoins des résidents, l’Ontario travaillera aux côtés des personnes et groupes intéressés à l’élaboration d’un plan pour moderniser le Programme des foyers de soins spéciaux, de manière à ce qu’il soit à l’avenir fondé sur des données probantes et qu’il offre des logements avec services de soutien conformes aux meilleures pratiques axés sur le rétablissement et l’autonomie de ses clients

Création de meilleurs outils de mesure

L’Ontario mettra au point des mesures du rendement uniformes, basées sur les résultats, pour mieux comprendre l’effet que les programmes de logement avec services de soutien ont sur leurs clients et pour être mieux à même de mesurer les progrès réalisés dans le sens de la satisfaction des besoins des clients.

Résultats

Ensemble, les mesures prises par l’Ontario stabiliseront la situation de logement des bénéficiaires d’un logement avec services de soutien et contribueront à de meilleurs résultats sur le plan de leur santé et de leur intégration sociale.

  • Une vision commune : le Cadre stratégique du logement avec services de soutien instaure une vision, des principes et des résultats communs pour les programmes liés au logement avec services de soutien au sein des différents systèmes.
  • Un soutien plus adapté : le nouveau cadre stratégique adopte une approche pangouvernementale et encourage la collaboration avec les partenaires, de manière à ce qu’il soit plus facile et plus rapide pour les personnes ayant besoin d’un logement et de soutiens d’en faire la demande et de trouver le logement et les services qu’il leur faut.
  • Une contribution à notre objectif de mettre fin à l’itinérance : Les investissements de l’Ontario dans le logement avec services de soutien aideront jusqu’à 6 000 familles et particuliers à conserver un logement stable et à vivre de la façon la plus autonome que possible au sein de leur collectivité.